#

Cowansville :

Bedford :

Knowlton :

St-Jean-sur-Richelieu :

450 266-6061

450 248-2911

450 243-1616

450 390-1111

panier

Décès

Filtrer par ville
BedfordCowansville St-Jean-sur-Richelieu

Filtrer par date
+ Récents + Anciens

Rechercher par
#

Monique LEYRAC (née Tremblay)

1928 - 2019

D'autres formes de cérémonies surviendront dans les mois à venir.


Le 15 décembre au matin est décédée l'une de nos immenses artistes de scène, l'inégalée Monique Leyrac (née Monique Tremblay le 22 février 1928), à l'Hôpital BMP de Cowansville, dans cette région qu'elle aimait tant pour la beauté de ses paysages et la gentillesse de ses habitants. Elle laisse dans le deuil sa fille et conjoint Sophie Gironnay et Alain Laforest, son petit-fils Renaud Salmon (Émilie Graves), son arrière petite-fille Niko Salmon, son cousin Robert Fournier (Michel Lamoureux), ses frère et sœur François (Jacqueline) et Suzy Tremblay, sa nièce Catherine Panchaud (Daniel Lefebvre) et petite-nièce Camille. La pleurent aussi son amoureux Charles Lemay, ses collaborateurs et collègues restés amis proches comme la foule de ses admirateurs, tous reconnaissants pour les émotions, l'inspiration, les découvertes qu'ils doivent à son talent, sa force, son audace. Les médias ont su saluer la contribution extraordinaire de cette interprète internationale, couronnée de multiples prix (Ordre du Canada, Prix du Québec Denise-Pelletier, etc.) Pour l'heure, la famille tient à remercier l'équipe de l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins pour son soutien toujours empreint de compassion et de respect, au fil de ces deux années éprouvantes, ainsi que l'aide du personnel de la résidence le Renaissance ces dernières semaines. C'est à la Monique de leur cœur, celle qu'ils viennent de perdre, que ses proches désirent rendre hommage, ici même, et dans les mots de son petit-fils Renaud : '' J'ai eu une grand-mère fantastique. Elle s'est éteinte ici-bas mais une fleur s'est éclose, une étoile s'est allumée, enfin quelque chose vient de naître, et je l'espère prendra le relais. Pas dans l'arbre généalogique mais dans notre société. Il nous manquait "un désir qui nous emballe un mieux, un rêve, un cheval", elle nous en a montré quelques-uns, et ces instants nombreux en sa compagnie nous ont fait résonner, vibrer. Ne nous a-t-elle pas repris sur nos faibles exigences, ne détestait-elle pas la médiocrité, le vide ? Ce n'était pas religieux, plutôt gentiment malicieux, joyeux, et cristallin. Certes son cœur a failli (quel détail mécanique trivial !), mais il était si grand. Il fallait simplement le toucher. ''

Laisser un témoignage
Témoignage(s)
Normand Martineau
2020-01-06

Elle m'a laissé un souvenir impérissable dans des circonstances inhabituelles à l'hôpital de Cowansville, où par le plus pur des hasards, j'ai pu lui témoigner mon admiration et l'importance qu'elle avait eu pour moi, lors d'une étonnante rencontre, avec sa fille Sophie, dans une salle d'attente. Sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses amis.

Gilles Girard
2019-12-31

Mes condoléances à toute sa famille et à tous ses admirateurs dont je faisait parti depuis son absence de la scène, j'aimais sa présence sa musique, sa personnalité et l'ensemble de son oeuvre. Elle a été une grande dame de notre siècle.